Activités réalisées

Soutenance de thèse Raphaëlle HÉRON
Pour obtenir le grade de docteur en socio-anthropologie
Mardi 6 décembre 2016 à 14h au Pavillon Indochine du Jardin d’Agronomie Tropicale de Paris
Les mangeurs urbains burkinabè, entre satisfaction et sécurisation alimentaires

Résumé: Le Burkina Faso, à l’instar d’autres pays sahélo-soudaniens, est touché par le phénomène de crises alimentaires récurrentes. Certaines sont plus médiatisées, notamment lorsque, comme en 2008-2009, elles touchent également les citadins qui voient leur pouvoir d’achat se restreindre fortement. Les recherches académiques et les travaux experts portant sur l’alimentation dans ces contextes sont marqués par un prisme médical-nutritionnel et rationnel-cartésien, privilégiant l’analyse des caractéristiques biologiques et sanitaires de l’alimentation et de ses contraintes économiques, au détriment d’autres aspects. Cette recherche doctorale en socio-anthropologie de l’alimentation, réalisée auprès des habitants de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso et d’acteurs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle présents au Burkina-Faso, cherche à reconsidérer l’alimentation en contexte urbain burkinabè. La mobilisation du schéma de la satisfaction alimentaire, décliné autour de quatre fonctions de l’alimentation (physiologique, mais aussi sociale, identitaire, et sensorielle/hédonique) ainsi que des déterminants matériels et immatériels (socialité et sociabilité), permet d’approcher une vision holistique des systèmes de représentations alimentaires forgées par les individus, éclairant ainsi les pratiques alimentaires, ainsi que les transformations à l’œuvre dans ces contextes urbains.

Mots-clés : Satisfaction alimentaire, sécurisation alimentaire, Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, fonctions de l’alimentation.

Suivre le lien suivant: Invitation-Soutenance-de-thèse-Héron.pdf

⇒ Table-ronde « La sécurisation alimentaire: dynamiques et pratiques » à l’Université de Ouagadougou 9-10 mars 2016.

Elle a été un espace d’échange et de réflexion sur les enjeux et les controverses autour de la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, rapprochant chercheurs, développeurs et acteurs de l’humanitaire.

⇒ Journée d’étude « Sécurisation alimentaire et les jeux d’acteurs en Afrique subsaharienne », à l’Institut d’étude du développement économique et social (IEDES) le 8 décembre 2015.
cropped-20120807_134247.jpg
⇒ Mission de recherche exploratoire en novembre 2014 à Ouagadougou au Burkina Faso:
  • Identification et ciblage des acteurs.
  • Entretiens de cadrage.
  • Sélection des zones d’études privilégiées.

⇒ Exploitation des premières données de terrain (décembre 2014-janvier 2015).

⇒ Recrutement d’une responsable de la valorisation et de l’animation scientifique du projet de recherche (mars 2015).
⇒ Lancement du carnet de recherche « Sécurisation alimentaire » (avril 2015).

⇒ Mission de recherche au Burkina Faso en février et mars 2015:

  • Enquêtes et entretiens dans la Boucle du Mouhoun et à Ouagadougou.
⇒ Recrutements de collaborateurs sur deux thèmes de recherche :
  • Les réseaux de commerçants de produits vivriers dans l’Est du Burkina Faso.
  • Enjeux de la production d’indicateurs chiffrés dans le champ de la sécurité alimentaire à partir du cas du Burkina Faso.
⇒ Mission de recherche (Pierre Janin et Alexis Roy) à Dédougou et Ouagadougou  en septembre-novembre 2015.

IMG_1101

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Objets, acteurs et trajectoires d'innovation